L’imbroglio créé par la candidature du président de la fédération Antonio Souare a définitivement pris fin hier lundi par la confirmation de la caf,de la décision de sa commission de gouvernance en date du 29 janvier ( que nous reproduisons ci-dessous,précédée d’un article de presse qui démonte la fraude sur les actes juridiques présentés devant les instances fifa/caf par le candidat Mamadou Antonio Souare sur lesquels elle a fondé sa décision notamment )signifiée à l’intéressé.
En effet,dans l’après-midi de ce lundi 15 février,l’instance continentale a transmis au candidat Antonio Souare un courrier qui scelle son sort aux élections du 12 mars.Le courrier très explicite,soutient que la décision de validation des candidatures du 29 janvier de la commission de gouvernance ( seule habilitée à cet effet ;* sur la base des renseignements,des auditions et des vérifications complémentaires*)ci-dessous EST CONFIRMÉE et le désormais Ex CANDIDAT guinéen n’est pas le bienvenu dans le gotha des hauts dirigeants africains.C’est un pestiféré qui n’a plus sa place non plus à la fédération guinéenne de football ou sa candidature,pour les mêmes motifs de fraude,de falsification,de faux,usage de faux …est IRRECEVABLE.Une douche froide qui tue les derniers minces espoirs qu’Antonio entretenait dans la pire des illusions.
Et comme un malheur ne vient jamais seul,Antonio Souare qui sera en fin de mandat ce 28 février ( 28 février 2017 – 28 février 2021 soit 4 ans plein )devra se méfier de poser des actes au nom de la fédération après ce jour ( mouvements sur les comptes bancaires,décisions importantes qui engagent la fédération…)au risque de se voir poursuivi le moment venu devant les instances compétentes.Tous ses actes au nom de l’instance fédérale restent encore légaux jusqu’à cette date à minuit.Au delà il restera dans l’illégalité.Ses collaborateurs,partenaires..devront s’abstenir de DEALER avec le président ILLÉGAL ET ILLÉGITIME.
Dans les conditions normales,Antonio Souare dont le mandat aura expiré,ne doit même pas assister au nom de la fédération aux assemblées générales de la confédération africaine de football ( CAF ) du 12 mars prochain à Rabat,au Maroc.Il doit impérativement créer les conditions d’organisation d’une assemblée générale élective de la fédération conformément aux statuts,à laquelle il ne pourra pas participer,avant cette date,pour que les nouveaux élus puissent représenter honorablement,légitimement et dignement la Guinée à ces retrouvailles du gotha du football continental qui doit élire ses dirigeants propres et intègres pour les 4 prochaines années.
Tout autre entêtement d’Antonio qui ne tient pas compte de cette réalité jurídique implacable sera référé à qui de droit.Et d’autres conséquences plus fâcheuses pourront intervenir inexorablement.
LA FÉDÉRATION GUINÉENNE DE FOOTBALL N’EST PAS GUINÉE GAMES.CE N’EST PAS UNE PROPRIÉTÉ DU CRETIN ANTONIO SOUARE.C’EST UNE ASSOCIATION NATIONALE.NATIONALE.NATIONALE.
Antonio a succédé à des guinéens,d’autres guinéens doivent lui succéder dans les règles de l’art.
AINSI VA LA VIE ! LA ROUE TOURNE.

Lanfia Konate

Cliquez pour découvrir,après l’article de presse,la décision confirmée de la commission de gouvernance :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × 1 =