La Guinée a célébré la journée mondiale de la photographie ce mercredi 19 août 2020. Une cérémonie au cours de la laquelle l’ONACIG et le ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique ont lancé le concours de courts métrages et de photos sous le thème ‘’Covid-19 en image’’.

Initié par l’Office National du Cinéma, de la Vidéo et de la Photographie de Guinée (ONACIG), ce concours vise à accompagner les efforts du gouvernement guinéen et ses partenaires dans la lutte contre le Covid-19. Mais aussi pousser les photographes et vidéastes du pays à mettre leurs talents au service de la lutte contre le Covid-19.

Pour les thèmes choisis, on a : « le covid en tant que virus, les gestes barrières, les agents de lutte, la stigmatisation et le confinement »

Selon le Directeur Général adjoint de l’ONACIG, Noël Lamah : « Les meilleurs photos seront exposées le 15 novembre 2020 ici à Onomo et les meilleurs courts métrages projetés le 12 octobre 2020 à l’occasion de la journée du cinéma africain. C’est donc l’occasion de pousser les cinéastes et les vidéastes de Guinée à se pencher sur la pandémie qui a endeuillé des milliers de familles de par le monde.», a-t-il souligné. 

De son côté, le ministre d’Etat en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow a d’abord souligné l’importance de la photographie dans l’histoire de la Guinée : « Il est établi que la photographie, gardienne de mémoire collective des sociétés, a été utilisée comme l’un des supports importants pour faire connaitre notre pays la Guinée à son accession à l’indépendance. Elle le sera encore dans la lutte contre la Covid-19 »

Puis d’ajouter : « Les photographes guinéens partageant le quotidien de leurs compatriotes, se sont engagés à célébrer cette année en leur façon, en s’impliquant de manière citoyenne auprès du gouvernement et ses partenaires techniques et financiers dans la lutte contre ce redoutable ennemi invisible qui a endeuillé des milliers de familles de par le monde, je veux citer la Covid-19. »

Pour finir, « Je réitère l’engagement de mon département à apporter le soutien nécessaire à la promotion de la photographie en Guinée, afin de faire de la photo un moyen de communication et de sensibilisation des populations guinéennes.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here